Le social selling est très courant en Afrique.

Grâce à l’émergence des réseaux sociaux, chaque jour il y a des millions et des millions d’abonnés qui se connectent pour échanger avec leurs amis et partager du contenu. C’est connu: là où il y a un regroupement de personnes, là aussi s’invitent les marchands qui en profitent pour proposer leurs produits et services car leurs cibles y est aussi, c’est la raison fondamentale pour laquelle le Social selling existe aujourd’hui.

Le social selling ou vente sur les réseaux sociaux est une démarche qui consiste à utiliser les réseaux sociaux dans le but d’attirer des clients et concrétiser des ventes.

Nous parlons sur ce blog : de e-commerce, dropshipping, web marketing… Donc j’ai jugé utile de faire un article sur un phénomène très rependu chez nous en Afrique qui s’apparente au commerce en ligne mais qui en réalité ne l’ai pas vraiment: C’est le Social selling.

Dans cet article nous parlons donc du social selling et de la possibilité de passer du social selling au e-commerce car le e-commerce offre plus d’avantages en terme d’augmentation du chiffre d’affaires et de crédibilité.

Le social selling consiste à prospecter, diffuser des informations commerciales, négocier et concrétiser des ventes par le biais des réseaux sociaux. En Afrique ce phénomène est assez rependu car il est un peu comme une façon informelle de faire du e-commerce.

Donc nous parlons de social selling lorsque le canal par lequel vous vendez vos produits et services est exclusivement les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux Whatsapp et Facebook sont les privilégiés en Afrique de l’Ouest pour le social selling. Mais cette façon de vendre souffre d’organisation, de structuration, de crédibilité et ne peut constituer en aucun cas une stratégie de vente à long terme.

1- Voici pourquoi vous devez passer du social selling au e-commerce:

  • Vous devez sécuriser votre business

Entre les mains du social selling, votre business n’est pas en sécurité car si jamais le réseau social sur lequel se repose votre business de vente ferme ses portes, vous cessez d’exister et il n’est pas aussi rare que votre compte soit bloqué pour une raison ou une autre comme c’est fréquemment le cas ces derniers temps au niveau des comptes publicitaires Facebook.

  • Un problème de confiance

Le client qui achète chez vous pose un acte de confiance en vous. C’est grâce à la crédibilité que vous lui inspirer que le client décide d’acheter auprès de vous et cette crédibilité dépend aussi de votre support de vente. Les clients avertis peuvent conclure une vente avec un e-commerçant ayant son site e-commerce et utilisant le social selling pour faciliter les transactions mais ces mêmes clients se bloquent en même temps en face d’un marchand qui fait uniquement du social selling sans site e-commerce.

  • Vous êtes en prospection permanente

Avec le social selling, vous êtes obligés de rechercher de nouveaux clients en permanence alors qu’un site e-commerce vous rapporte naturellement des clients si le SEO est bien fait.

  • Vos ventes sont limitées géographiquement

Avec le social selling, vous êtes tenu de vendre dans un rayon donné alors que un site e-commerce vous permet de vendre à l’international avec des agrégateurs de paiements et des solutions d’expéditions de colis. En effet, vos partenaires qui sont censés vous faciliter la vente à l’international préfèrent que vous ayez un site e-commerce.

2- Comment passer du social selling au e-commerce proprement dit?

Il y a une bonne nouvelle, si vous faites du social selling, vous avez la possibilité de passer au e-commerce sans beaucoup trop d’efforts.

Ce qu’il faut comprendre est que le social selling peut être utilisé comme une stratégie de CRM (Customer Relationship Managament) c’est à dire un outil au service du e-commerce pour la Gestion des Relations Clients.

Voici les différentes étapes que vous pouvez suivre pour faire la transition du social selling au e-commerce:

  • Créez votre site e-commerce

La première étape est naturellement la création d’un site e-commerce dédié à votre activité de vente en ligne. Après vous avez à insérer vos différents produits et services sur votre site.

  • Contactez des partenaires

Sur votre site e-commerce, il est temps maintenant de penser à intégrer un agrégateur de paiement ou configurer votre page de paiement avec vos propres moyens de paiement. Pour en savoir plus sur les moyens de paiements en Afrique, cliquez ici pour lire l’article.

En suite contactez une agence de livraison ou mettez en place votre propre système de livraison. Pour en savoir plus sur les livraisons en Afrique, cliquer ici pour lire cet article.

  • Passez l’information sur vos réseaux sociaux

Mettez à profit votre base de données actuelle de clients et de prospects pour mieux lancer votre site e-commerce. Informez vos clients actuels et potentiels de votre nouveauté qui va leurs faciliter les achats chez vous.

Vous êtes maintenant prêt. Besoin d’aide cliquez ici.

Pour suivre la formation en E-commerce et Dropshipping, cliquez ici.